Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
14
Besancon
Lun
17
Mar
13
Mer
7
Jeu
6
BFCjob l'emploi en Franche-Comté
 
Toute l'actualité
 Les réfugiés dorment dehors à Besançon
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

On pensait que la France accueillerait les réfugiés avec plus d'enthousiasme... Mais, à Besançon, plusieurs familles dorment toujours dehors dans des tentes en attendant un logement décent.

Ils viennent d'Albanie et de Bosnie et ils sont arrivés en France il y a trois jours avec des enfants en bas âge.

Alors que la ville a le devoir de les prendre en charge, ils dorment dehors à Granvelle, au centre-ville de Besançon (25).

En effet, il n'y a plus une seule place de libre dans les centres d'accueil bisontins depuis la fermeture du dispositif mis en place à Saint-Jacques !

Ce sont donc des bénévoles qui viennent les aider dans leurs démarches administratives et qui leur fournissent des tentes, des couvertures et un peu de nourriture.

Pour résoudre le problème, la ville souhaite créer un nouveau centre d'hébergement. Il serait même envisagé le rachat d'un ancien hôtel situé en proche banlieue de Besançon...
actualités Besançon Publié le jeudi 13 avril 2017 à 09h12
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Jean-Marie Demesmay
“Ils sont où les personnes et politiciens qui sont d'accord avec la politique sur les réfugiés ???? allo, allo, y a plus personnes !”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 13 avril 2017 à 09h03
Réaction de Kemi
“C'est trop triste de voir ça au XXI sciecle.
C'est a cause de leurs gouvernements et chefs d'états successif qu'ils en sont là. il n'y a pas d'autre causes...
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 13 avril 2017 à 09h17
Réaction de Ange Ou Démon Pluyaut
“Logement décent ? Il faudrait deja que nous Français on en ai! Avant de donner aux Personnes étrangères”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 13 avril 2017 à 14h27
Réaction de Vi Neal
“Ha... Les égoïstes en puissances sont de sorties...”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 13 avril 2017 à 18h14
Réponse de macarena-80783
“égoïstes dites vous ??????? je dirais plutôt qu'Ange ou Démon est réaliste !!!!!!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 18 avril 2017 à 22h37
Réaction de lenogre
“L'Albanie et la Bosnie sont-ils en guerre ?
Non.
De quel droit peuvent-ils prétendre au statut de réfugié ?
Ils n'ont aucune raison de venir en France.

A contrario, je n'ai jamais entendu parler de réfugiés ukrainiens (4000 morts - 500 000 déplacés) alors qu'il y a toujours des combats entre séparatistes pro-russes et nationalistes ukrainiens à l'est du pays.

Certains ont sans doute leur terre chevillée au corps quand d'autres ont les allocs comme unique raison de vivre.”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 14 avril 2017 à 10h01
Réponse de NicolasLo
“On a parle pas, mais en Bosnie (comme dans beaucoup d'endroit dans le monde, certaines populations sont violentées (religions, etc. on connait la chanson). Un exemple récent dans le monde du foot : http://www.sofoot.com/des-arbitres-agresses-en-bosnie-412271.html”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 14 avril 2017 à 10h18
Réponse de lenogre
“Mais des matches de foot qui dégénèrent, c'est courant dans notre beau pays :
http://www.liberation.fr/sports/2013/07/01/nathanael-pitel-l-arbitre-de-foot-qui-a-rendu-son-sifflet_915116

Je ne crois pas qu'il est demandé l'asile hors de France.

Et puis des populations violentées, c'est aussi tous les jours en France.
Et je ne parle pas de Theo la matraque dont la famille est au cœur d'une enquête financière (678 000 € tout de même) source : http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-famille-de-theo-au-coeur-d-une-enquete-financiere-23-02-2017-6705981.php#xtor=AD-1481423553
et de l'étrange PV publié par Marianne :
Ce procès-verbal mérite toute l’attention. Annexé à la procédure ouverte après les violences subies par Théodore Luhaka, 22 ans, il est daté du lendemain des faits, le 3 février 2017, et rapporte des propos entendus quinze jours plus tôt. Deux lectures sont possibles. La première, c’est de considérer que son contenu nous éclaire sur les méthodes employées par les dealers pour préserver l’omerta dans les quartiers où prime le business. La seconde est plus ennuyeuse pour les forces de l’ordre, puisqu’elle consisterait à regarder cette pièce comme un moyen de diversion destiné à jeter la suspicion sur les accusations de viol pesant sur le fonctionnaire de police, intervenu cet après-midi là pour contrôler plusieurs personnes aux abords d’un point de deal à Aulnay-sous-Bois (93).

Signé d’un brigadier en fonction au commissariat de police d’Aulnay-sous-Bois, ce procès-verbal est adressé au commissaire divisionnaire Vincent Lafon, chef du troisième district de Seine-Saint-Denis. Son objet se présente ainsi : « Rapport d’information sur des pratiques réalisées sur les points de revente de produits stupéfiants dans le quartier de la Rose-des-vents, à Aulnay-sous-Bois ». Soit précisément le quartier où a été blessé le jeune Théo. « Dimanche 15 janvier 2017, j’étais de ronde et patrouille anti-criminalité dans le secteur du quartier de la Rose-des-cents et plus particulièrement sur le point de revente régulier de la place Jupiter », rapporte le brigadier, avant de citer les noms du brigadier et des trois gardiens de la paix qui l’accompagnaient (et qui seraient donc en mesure de confirmer ce témoignage). Dans l’après-midi, alors qu’il interpelle un individu pour trafic, trois jeunes « très impliqués dans ce trafic », dont le brigadier cite aussi les noms, lui « ont fait part de leur mécontentement au sujet de cette interpellation qui, selon eux, « était le résultat de la présence sur ce point de deal de nombreux individus fournissant des informations aux différents services de police » ».

« Ainsi, poursuit le policier, les trois individus m’ont indiqué qu’un certain nombre d’individus travaillant sur ce point avait été soumis à des actes de torture [par d’autres personnes impliquées dans le trafic, ndlr] afin de leur soutirer leurs aveux quant à une collaboration éventuelle avec la police. J’ai reçu alors la précision que les individus, pour qu’ils avouent, étaient copieusement fouettés et sodomisés à l’aide d’un manche à balai ».

Et le brigadier de conclure, laissant la porte ouverte à tous les doutes : « Sur le coup, j’ai cru qu’il s’agissait d’une méthode d’intimidation afin que les différents services de police ne tentent plus d’obtenir des renseignements auprès des individus présents sur ce point de deal ».

« Rédigé à toutes fins utiles », termine l’auteur, une formule d’usage qui prend un relief particulier lorsque l’on connaît les soupçons de viol à la matraque télescopique portées depuis contre un de ses collègues, au lendemain d’une intervention pour le moins houleuse dans le même quartier. Une manière de suggérer que la blessure constatée par les urgentistes sur le jeune Luhaka peut très bien être antérieure aux faits ? Nul doute que les avocats des fonctionnaires s’en saisiront tôt ou tard, dans l’espoir de générer le doute. Aussi sûr que l’avocat de la victime, M° Eric Dupont Moretti, se fera un devoir de tailler ce procès-verbal en pièces.

Lui par contre n'a pas eu à son chevet la visite de Flamby :
http://www.20minutes.fr/lyon/1969615-20161127-lyon-marin-tabasse-avoir-defendu-couple-embrassait-sorti-coma?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtref=facebook.com#link_time=1480263282

Une dernière chose : le multi-culturalisme, c'est la guerre : L'ex-Yougoslavie en est le plus parfait exemple. Bientôt chez nous !”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 15 avril 2017 à 10h15
Réaction de Cindy02
“Y a pas assez de misère et pauvreté à Besançon , qu'il faille encore en ajouter avec ces gens là...
Retour en Bosnie et Albanie ...pas besoin de ces étrangers en France.

actualités BesançonEnvoyée le vendredi 14 avril 2017 à 19h09
Réaction de Sabrina Duranti Vannson
“Nos politiciens ont des dizaines et des dizaines de chambres de libre dans leurs demeures grandioses, ... alors pourquoi nous faire chier nous qui arrivons à peine à remplir notre frigo ??”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 15 avril 2017 à 07h28
Réaction de Nanïss Pâris
“Tout les centres sont plein a Besançon ?”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 15 avril 2017 à 22h05
Réponse de Cindy02
“Oui à Besançon les centres d'accueil sont plein à craquer...

Les Socialistes à Besançon adorent accueillir toute la misère du monde avec l'argent des autres et avec nos impôts...
Les Socialistes de Besançon sont généreux avec nos impôts pour remplir les centres d'accueil et faire venir toute la misère du monde ”
actualités BesançonEnvoyée le dimanche 16 avril 2017 à 08h12
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr