À Pontarlier, les commerces s’enrichissent grâce aux Suisses

Être frontalier avec la Suisse ne permet pas seulement de décrocher un travail mieux rémunéré qu'en France, cela permet aussi aux Suisses de faire leur course au pays des gilets jaunes.

En effet, le coût de la vie est très élevé en Suisse. C'est d'ailleurs le pays le plus cher d'Europe.

Cela permet donc aux travailleurs d'être très bien rémunérés en comparaison avec les pays voisins.

Mais, cela signifie aussi que les prix dans les grandes surfaces, les loyers et autres services sont très chers.

C'est pour cette raison que les boutiques et zones commerciales se sont largement développées dans les villes frontalières du Haut-Doubs comme Morteau (25) ou Pontarlier (25).

On estime qu'à Pontarlier 60 % des achats dans les magasins sont effectués par des Suisses. La ville a donc largement développé son offre avec des zones commerciales maintenant équivalentes à celles qu'on trouve dans des villes de plus de 100 000 habitants (Pontarlier compte seulement 18 000 habitants).

Une véritable manne financière pour les 400 commerçants installés dans la ville du « Pont' » (à boire avec modération).

Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?