Abandon de chats à Besançon

En été, on parle beaucoup des chiens abandonnés au bord des routes pour cause de départ en vacances. On oublie malheureusement que ce sort n\'est pas réservé aux toutous : les chats aussi sont régulièrement abandonnés dans la nature au retour des beaux jours.
En ce moment, les chats errants sont d\'ailleurs beaucoup plus nombreux à Besançon que les chiens.

Selon la SPA, ce triste constat s\'explique par le fait que Besançon est une ville étudiante : les étudiants recueillent des chats pendant l\'hiver, les nourrissent, les hébergent, puis les abandonnent au mois de juin, lorsqu\'ils regagnent le domicile familial.
La plupart du temps, ces étudiants pensent agir au mieux : les chats ont la réputation d\'être indépendants, ils devraient donc pouvoir vivre quelques mois livrés à eux-mêmes.
Cette croyance est toutefois infondée : en ville, les chats ne sont pas capables de se nourrir seuls très longtemps. Par ailleurs, ils peuvent contracter et transmettre de nombreuses maladies.

Les chats errants de Besançon sont recueillis par la SPA. Ces animaux sont toutefois plus fragiles que des chiens, et le refuge ne peut les conserver longtemps.
Or, si les adoptions se font trop tarder, les chats sont euthanasiés.
La SPA conseille donc de \"ne jamais nourrir les chats errants, ni même ceux du voisinage\", afin de limiter la reproduction et les épidémies.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?