Accident Mirage 2000 en Creuse: obsèques militaires pour les deux victimes

Le ministre de la Défense Gérard Longuet a participé, jeudi sur la base aérienne de Luxeuil (Haute-Saône) aux obsèques du pilote et du navigateur disparus dans le crash d'un Mirage 2000 N, il y a dix jours dans la Creuse, a constaté un correspondant de l'AFP.

Devant les familles des victimes et 1.600 militaires, le ministre a salué le "sens du devoir et de l'engagement" de ces "deux hommes d'honneur", des "officiers et hommes d'exception".
"La BA 116 est meurtrie par cette disparition", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie empreinte d'émotion.
Le ministre a remis à titre posthume les insignes de la légion d'honneur aux deux hommes dont les cercueils avaient été drapés de la bannière tricolore.

Le pilote, le capitaine Xavier Cazalbou et le navigateur, le lieutenant Nicolas Papadacci-Stéphanopoli, ont disparu dans l'accident alors qu'ils étaient "en service commandé aérien".
Affectés à l'Escadron de chasse 02/004 "Lafayette" depuis 2007, ils étaient considérés comme expérimentés.

Le Mirage 2000 N avait décollé de Luxeuil le premier mars à 20H20 pour une mission traditionnelle d'entraînement au vol de nuit à très basse altitude. A 21H20, pour une raison inconnue, l'avion avait disparu des radars au niveau d'Aubusson dans la Creuse.
Il s'est écrasé pour une raison encore indéterminée à Saint-Oradoux-près-Crocq, dans un étang creusant un cratère de 25 mètres de diamètre qui s'était alors rempli d'eau.

L. L.
Publié le jeudi 10 mars 2011 à 14h01

Confirmez-vous la suppression ?