Accidents de la route mortels en Franche-Comté

Quatre personnes sont décédées cette semaine dans des accidents de la route. Ceux-ci ont également fait un blessé grave.

Mercredi, une voiture a chuté d'un pont surplombant une ancienne voie ferrée à Noroy-le-Bourg, en Haute-Saône. Le véhicule est tombé 15 mètres plus bas, sur le toit, écrasant ses 2 occupants, un père et sa fille.
Ce sont des cyclistes qui ont découvert la voiture accidentée et qui ont donnée l'alerte en fin d'après-midi.
Les circonstances de cet accident sont difficiles à définir : le chemin d'où est tombée la voiture est étroit et caillouteux, ce qui exclut l'éventualité d'une vitesse excessive. Des traces de boue visibles dans l'herbe montrent en outre que la voiture suivait une trajectoire rectiligne.
Les enquêteurs envisagent donc une perte de contrôle du véhicule.

Hier un autre accident, tout aussi inexplicable que le précédent, a fait un mort et un blessé grave à Dole.
La voiture en cause roulait en direction du centre-ville, avenue Léon Jouhaux. Elle a soudainement quitté la route, pour une raison inconnue : selon les témoins, aucun élément extérieur ne pouvait expliquer cette brusque déviation.
La Peugeot 307 est tombée dans le talus, a pris de la vitesse, a heurté un bouquet d'arbres et s'est immobilisée dans une haie.
La conductrice du véhicule était une jeune femme de 29 ans. Sa passagère est âgée de 42 ans.
Les deux femmes, très grièvement blessées, ont été conduite au centre hospitalier tout proche. La conductrice est malheureusement décédée peu après son arrivée à l'hôpital. Sa passagère a quant à elle été transférée à Besançon.

Par ailleurs, le jeune homme qui avait percuté un bus mardi soir à Montbéliard est décédé des suites de ses blessures. Il s'agissait d'un père de famille de 27 ans.

Ces accidents portent à 20 et 14 le nombre de personnes décédées sur les route du Jura et de la Haute-Saône depuis le début de l'année.
Souhaitons que le week-end à venir n'alourdisse pas un peu plus ce triste bilan...

Laure Godey
Publié le vendredi 2 juillet 2010 à 15h03

Confirmez-vous la suppression ?