Besançon : Action, réaction

Face à des attaques à main armée devenues \"monnaie courante\", certains commerçants bisontins semblent avoir fait le choix – par dépit – de renforcer sensiblement le système de sécurité de leur établissement. A l\'instar de ce buraliste de la place Cassin, qui, hier vers 8h, a pu tester l\'efficacité (toute relative) de sa nouvelle installation grâce au concours de deux cobayes, venus frapper de leur pistolet au tiroir-caisse de son tabac-presse, déjà maintes fois braqué par le passé.

Le temps de se mettre à l\'abri, le gérant aura déclenché un système fumigène dont l\'effet ne se sera pas fait attendre, en précipitant la fuite des deux compères plongés dans un épais brouillard.
Ne perdant pas le Nord pour autant, ils auront réussi à rafler une centaine d\'euros à l\'aveugle, avant de trouver la sortie.

Bref, il y a du mieux dans la riposte, mais ce n\'est pas encore au point...


.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?