Affaire de drogues dures

Lundi dernier, la police judiciaire a procédé à l'arrestation d'un dealer.... mais pas un dealer de hashich dans les hall d'entrée des immeubles...
Ce dealer visait plus haut, et sa petite affaire marchait semble-t-il plutot bien. Il officiait dans les soirées bisontines très privées, et bien sûr écoulait des drogues plus rentables que "quelques brins d'herbe".
Coke, héroïne, ecstasy, opium... l'individu avait une large gamme à offrir à sa clientèle aisée, qui consommait visiblement en communauté.
Un coup dur pour le milieu huppé bisontin, qui devra trouver d'autres substances illicites pour s'évader de leur vie si dure...
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?