Besançon : Au menu, rafale de plomb

La scène s\'étant déroulée dans un fast-food, on aurait d\'abord pu penser à l\'action d\'un militant anti-malbouffe cagoulé qui, avec son arme, aurait ainsi voulu éviter bien des désordres intestinaux à ce jeune bisontin de 21 ans, en le blessant légèrement à la main et à l\'épaule après avoir tiré 4 à 5 balles en sa direction.

Mais au vu de la réaction de la victime et des deux amis-témoins qui ce lundi soir vers 20h30 étaient donc attablés avec lui dans ce restaurant de la rue de Vesoul, il semblerait que l\'hypothèse d\'une tentative de règlement de comptes soit à privilégier. Car ni l\'un ni les autres n\'ont en effet voulu livrer leur version des faits, ni même déposer plainte…

Un « manque de coopération » que regrettent bien évidemment les services de police… auxquels le pris pour cible, originaire du quartier Planoise, a déjà eu affaire par le passé.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?