Aucun bus à Besançon mais beaucoup de bouchons

Pour bien rappeler aux Bisontins que les vacances et la trêve estivale sont terminées, les bus de Besançon sont en grève aujourd\'hui.

Près de huit conducteurs sur dix, soit environ 300 salariés, se sont mis en grève. Ils dénoncent leurs \"mauvaises conditions de travail\" et le nouveau plan de circulation des bus, qui entrera en vigueur demain.
Face au nombre important de grévistes, la société Ginko a décidé de suspendre totalement le service. Aucun bus ne circulera donc aujourd\'hui.

Plus de 30 000 usagers seront donc contraints à la marche à pied, à moins qu\'ils ne décident de prendre la voiture. Une solution à déconseiller toutefois, puisque le nouveau plan de circulation de Besançon, mis en place en raison des travaux du tram, engendre nombre d\'embouteillages.
Bien que la mairie ait mis en place des \"itinéraires conseillés\", et malgré le formidable optimiste du directeur \"voirie-déplacements\" convaincu que tout se passera bien, force est de remarquer qu\'aux heures de sortie des bureaux, les secteurs de la Gare, de Chamars, de la place Flore et bien d\'autres sont quasiment impraticables.
Mais ces quelques désagréments ne sont que broutilles face au bonheur sans nom d\'avoir très bientôt (à peine deux ans) un joli tramway tout vert. De quoi rendre jaloux les Dijonnais et leur tram rose!

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?