Jura : Aussitôt récupéré, aussitôt reperdu

Si l\'on dit souvent qu\' un homme averti en vaut deux, pour certains délinquants de la route en état de récidive on serait plutôt tenté de penser que c\'est un permis suspendu qui en vaut deux.

Dernier exemple en date ? Un automobiliste Jurassien surpris le week-end passé à plus de 161 km/h sur l\'A39 (contre 100 autorisés) et pour cela dépossédé de son permis de conduire probatoire.

Jeune conducteur, il venait en effet tout juste de repasser son permis après l\'avoir perdu une première fois suite à l\'épuisement de son précédent stock de points.

Jamais deux sans trois ? Pour ce qui est de ses passages à l\'auto-école, c\'est une évidence.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?