Belfort: des salariés d'Alstom Power bloquent le départ d'un convoi

Une soixantaine de militants CGT d'Alstom-Belfort ont bloqué lundi la sortie du rotor de l'EPR de Flamanville fabriqué sur le site pour protester contre un plan de restructuration et la suppression programmée de 100 emplois, a-t-on appris auprès du syndicat.

Les salariés de la branche énergie Alstom Power, concernée par la restructuration, se sont rassemblés devant le convoi qui devait quitter l'usine à 8H30 pour rallier par la route le port de Strasbourg, a précisé Jacques Rambur, délégué CGT d'Alstom.
Selon M. Rambur, le convoi exceptionnel ne pourra pas quitter l'usine lundi. La direction du site était injoignable pour confirmer ce retard.

Alstom Power doit supprimer 100 emplois à Belfort, où travaillent un peu plus de 2.000 personnes dont 850 en production, par la fermeture de deux ateliers de composants de centrales nucléaires, dans le cadre du plan de 4.000 suppressions dans le monde. Selon les syndicats, l'un des deux ateliers verra sa production transférée au Mexique et en Suisse.

AFP
Publié le lundi 4 avril 2011 à 14h51

Confirmez-vous la suppression ?