Besançon : braquage « système D »

Quand certains font du trafic d'armes leur fonds de commerce, d'autres, sans le sou, s'en détournent, se contentant d'un larcin à l'épluche-légumes et joujou made in China

Deux jeunes de 19 ans comparaissaient hier devant le tribunal de Besançon. Jugés pour extorsion, ils avaient dévalisé un homme de ses écouteurs et de son smartphone en avril dernier, le menaçant ouvertement d'un pistolet Beretta en plastique véritable et d'un couteau-économe. Dénoncés ce lundi par un complice - sans doute choisi à l'économie lui aussi -, ils auront finalement écopé d'une peine de 4 mois de prison ferme et de 8 mois avec sursis. Même dans le milieu de la pègre la pauvreté vous fait du tort, c'est dire.

GéPé
Publié le mercredi 3 octobre 2012 à 17h46

Confirmez-vous la suppression ?