Besançon : Chamars dévoile ses secrets d'Histoire

A l'occasion des travaux du tram, les opérations d'aménagement du boulevard Charles de Gaulle - dans le prolongement du pont du même nom, à l'intérieur de la boucle - ont permis de mettre à jour les vestiges d'un rempart signé Vauban et d'un pont d'accès datant du XVIIIe siècle ; tous deux enfouis sous l'ancienne route transformée en champ de bataille.

Qu'en adviendra-t-il ? La DRAC de Franche-Comté et les responsables du projet devraient statuer sur leur sort la semaine prochaine. La position du « ni vu ni connu, on remblaie tout et on fait ce qui était prévu par-dessus » semble tenir la corde.

Après tout, ils n'avaient qu'à pas être là !

GéPé
Publié le samedi 13 octobre 2012 à 11h46

Confirmez-vous la suppression ?