Besançon : la violence est-elle sous contrôle ?

Ce week-end a été marqué par un nouvel acte de violence insensé qui a touché un jeune homme de 20 ans.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le jeune homme passait place des Lumières dans le quartier des Clairs Soleils lorsqu'il a ressenti une vive douleur à la jambe et entendu trois déflagrations.

Incapable d'aller plus loin, ses amis n'ont pu que constater qu'il avait sans doute été touché par un coup de feu.

Une supposition validée par les secours qui ont emmené rapidement le jeune homme à l'hôpital Jean Minjoz pour soigner sa blessure par balle.

La police va donc enquêter pour tentative d'homicide volontaire.

Mais, cette nouvelle affaire n'est pas sans rappeler celle du début d'année où des dizaines de coups de feu avaient été tirés il y a quelques mois au même endroit dans le quartier des Clairs Soleils.

Même si le maire de la ville, Jean-Louis Fousseret, se veut rassurant et qu'un groupe de traitement de la délinquance (GTD) pour les secteurs de Planoise et Avanne-Aveney a été mis en service, on ne peut que constater les limites de ces actions.

Il reste donc pour les habitants de Besançon à attendre l'arrivée des renforts de police promis depuis des mois et qui devraient arriver dans la capitale comtoise avant la fin 2018.

Si cette nouvelle force de sécurisation de la ville va s'implanter au cœur du quartier de Planoise, on peut supposer que des policiers seront redéployés dans les autres quartiers sensibles de la ville tel que Clairs Soleils et sa place des Lumières.

A ce moment, seulement, on pourra juger des résultats de cette nouvelle politique sécuritaire. Mais, en l'état, les différents plans anti-délinquance mis en place depuis des années s'avèrent quelque peu décevants.
Publié le lundi 11 juin 2018 à 09h00

Confirmez-vous la suppression ?