Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
15
Besancon
Lun
28
Mar
29
Mer
24
Jeu
20
CPAM
 
Toute l'actualité
 Besançon paralysé
Envoyer à un ami par email

Les transporteurs routiers paralysent en ce moment plusieurs point stratégique de la ville de Besançon .

« Gasoil trop cher » peut on lire sur les banderoles en même temps que mugissent les klaxons de la colère.


Des entreprises souffrent tandis que d’autres (les producteurs et l’état ) s’enrichissent mécaniquement soi t par les marges soit par les taxes.


En tous cas ceux qui en pâtissent le plus cet après midi ce sont bien les automobilistes coincés et les riverains pollués par les klaxons et les gaz d’échappement

Y’en à mare !
actualités Besançon Publié le lundi 2 juin 2008 à 14h30
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Il y a quelques années l'Express titrait "Besançon, la belle endormie".
Aujourd'hui la paralysie s'en mêle. Bougre. La situation ne s'améliore pas : à quand le matelas anti escarres et la perfusion. Quoique la perfu, il se semble voir quelques tuyaux trainer pas loin du lit (du Doubs, bien sûr)

Sinon. Il me semble que le prix est un excellent moyen de prise de conscience, même douloureuse pour le portefeuille, de la relative rareté d'un produit. De là à manifester avec des véhicules gros consommateurs de carburant, il y a une logique très spéciale que je ne suis pas certain de totalement comprendre.
Enfin, "c'est comme ça", disait ma défunte grand-mère.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 2 juin 2008 à 15h41
Réponse de Mariedudoubs
“Et nous utilisons toujours le pétrole et ses dérivés : du matin au soir. Il suffit de regarder sa propre façon de vivre :
Qu'il s'agisse de nos chaussures, vêtements, produits pour la toilette, emballages en tous genres : TOUT ou presque vient du pétrole.
Hé oui, il est loin le temps des sabots bois ou caoutchouc, des chasubles pure laine, des pots en céramique, des sacs en cuir....
Hélàs nous nous sommes faits prendre à notre propre jeu de la SURconsommation. Nous devons payer les pots cassés (hélàs ceux-ci ne sont pas remplis de pièces en or..)
Une solution : oui même plusieurs. Mais il nous faudra du temps pour accepter que nos téléphones portables, télés et tout ce qui nous agrémente la vie ne soient plus aussi utiles à chaque seconde. A moins qu'on REtrouve le moyen de les faire en sable (il y a plein de déserts) et sans utiliser le pétrole.. Chercheurs à vos cerveaux. Déjà dans mon enfance mon père m'indiquait que Peugeot avait sorti une voiture qui consommait du 2 litres au 100 km. Il aurait 100 ans l'année prochaine. Hélàs, "pas assez cher mon fils" (lire rentable évidemment) était déjà de mise.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 4 juin 2008 à 12h57
Réaction de magdalena25
“Sauf que sans ces véhicules gros consommateurs tu ne serais plus grand chose vois-tu. Il n'est pas encore là le temps d'un ferroutage ultra développé permettant de réduire les poids lourds. La société est telle que sans les transporteurs plus rien ne fonctionne alors moi je dis qu'ils ont bien raison de manifester mais que ça reste malheureusement sans grande conséquence.

L'idéal serait que tout le monde se joigne à ce genre de blocus car nous sommes TOUS concernés pour une fois.”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 2 juin 2008 à 20h37
Réponse de suncile
“tout à fait d'accord, arrêtons de culpabiliser les citoyens contraints à "la mobilité professionnelle" à qui on n'offre aucune alternative au pétrole!!!(trop de lobbing!!!)”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 14h29
Réaction de fantasik
“Tous ? Non ! Un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur...
Non, sérieusement, il n'y a rien à faire. Le pétrole ça fait des années et des années (je n'était pas né qu'on le disait déjà) que l'on savait que les réservent ne seraient pas suffisantes et ne se renouvelleraient pas.
On arrive aujourd'hui dans une société qui, au lieu de trouver un moyen de s'en passer, s'est mise à en faire la matière première de son energie et de ses productions. On en a mis dans nos voitures, dans nos chauffages, dans tous les matériaux plastiques (eh, oui, le plastique c'est fait à base de pétrole...).
On en a fait une consommation démentielle, alors même qu'on n'a de cesse d'en utiliser de plus en plus.
Alors là, ras le bol. NOUS créons une situation qui ne nous plaît plus et ça devrait être au gouvernement de résoudre le problème ? (parce que c'est nous qui sommes en cause, c'est nous qui choisissons qui choisissons du plastique, c'est nous qui avons choisi des voitures à essence, c'est nous qui avons choisi de remplir des cuves de fuel pour se chauffer)
Ben non. Ras le bol. Y en a marre. Ça fait une plombe qu'on dit que le gasoil va être hors de prix. C'était à cette époque qu'il fallait ouvrir sa gueule pour demander autre chose que le tout pétrole. Vous croyez quoi ?
C'est qui le consomateur ? C'est qui qui décide ce qu'on achète ? Ben c'est nous. C'est qui décide d'acheter des voitures à essence ? C'est pas l'industriel.
L'industriel si tu lui dit "je veux pas de ta bouse qui roule à l'essence", soit il crève soit il cherche une solution.
Et si tu pense qu'on ne peut pas se passer de transports en camion, ben tant pis. C'est beaucoup plus facile que se demander comment faire sans. Ben oui, c'est difficile de se passer de la télé full HD venue de Taiwan. C'est difficile de se passer des nikes faites au sri lanka. Et pour les légumes aussi : on a tué nos marchés. On ne produit presque plus localement. Et si c'était justement le moment de s'y remettre ?

Alors non, je ne me joindrai pas à ce genre de blocus.
Et je ne vois pas pourquoi ceux qui, un jour, critiquent le principe des blocus ou des "grèves qui prennent en otage les usagers" et qui un autre jour se mettent à dire "oh eh, faudrai tous qu'on fasse le truc pourri de bloquer tout le monde parce que ce coup-ci ça me concerne moi".
actualités BesançonEnvoyée le lundi 2 juin 2008 à 21h52
Réponse de didioush
“Non le pétrole il y en a plus que l'on croie, simplement la spéculation l'emporte toujours. ”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 08h48
Réponse de fantasik
“Le pétrole il y en a, pas de doute. Mais de moins en moins alors que nous en consommons de plus en plus.
Il y a plein de sources de pétrole non exploitées (et heureusement, quand on voit le désastre que provoque cette exploitation) mais les coûts s'extraction sont actuellement trop élevé par rapport au prix qu'on peut en demander.

Oui la spéculation l'emporte toujours. C'est l'économie de marché. Les gens savent que la demande est en hausse et l'offre en baisse, ils sont pas neuneus. Les clients sont prêts à acheter, les vendeurs peuvent augmenter les prix. De fait les spéculateurs entre en jeux et profiten de cette hausse certaine pour acheter cher et revendre encore plus cher.

Rien d'étonnant là dedans.
Et franchement j'en ai marre que toutes les semaines les journalistes s'étonnent de la hausse du prix du baril. Eh quoi ? Il devrait baisser ? Il y a un seul truc qui indique une baisse ?”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 09h05
Réaction de ooiimm
“Ben pourquoi on le fait pas si t'as la solution ? On est tous cons ou quoi ?”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 2 juin 2008 à 22h34
Réponse de fantasik
“"Non, sérieusement, il n'y a rien à faire. " => ben non, pas de solution
Il y a déjà des moyens de commencer à se passer de notre consommation excessive en pétrole :
- acheter local (ce qui implique entre autre ne pas acheter framboises en mars...)
- utiliser les transports en commun
- ne pas acheter de produits en plastique pétrolier

Mais comme je le disais, c'est il y a 20 ans qu'il fallait demander autre chose. Quand on vous a dit : le pétrole il y en a une quantitité finie, il y a un moment où il n'y en aura plus.
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 08h58
Réaction de crys
“L'euro est plus fort que le dollar et pourtant nous subissons la flambée du prix du baril de pétrole comme si l'euro et le dollar se valaient.
Ok pour une augmentation mais pas aussi intense que celle que nous subissons.
Peut être suis-je sotte mais je ne comprends pas.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 07h59
Réponse de didioush
“Bonjour crys
Non pas sotte du tout... difficile a comprendre pour tous. Mais il s'avère que le prix du baril de pétrole était bas avec un dollard fort par rapport à l'euro et aujourd'hui c'est le contraire et si on calcul le rapport euro dollard effectivement la hausse de l'euro nous donne un certain avantage car sinon nous l'aurion peut être payé 2 à 3 fois plus chère et à la pompe cela aurait été la pire des situations....Alors pourquoi si haut?? Eh bien les taxes et TIPP voilà tout c'est l'état qui ne disant rien et ne réajustant rien afin de renflouer les caisse de l'état. Droite ou gauche le profit profite toujours et c'est les mêmes qui treinquent...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 08h45
Réaction de gerard25
“Schématiquement le prix en euro du pétrole s'établit de la manière suivante.
Prix en dollar x cours du dollar = prix en euros
50 x 1 = 50
120 x 0,66 = 80

L'on voit que pour les personnes qui paient en dollar uniquement le prix a été multiplié par plus de deux, pour nous, par 1,60.

D'un autre côté le prix élevé du pétrole améliore la rentabilité d'énergies alternatives. Solaire pour le chauffage (à quand la généralisation des installations !?) électricité pour les moyens de transport terrestre (point faible : les batteries. En fait une nouvelle génération de condensateurs à très haute capacité voit le jour. Mais le matériel est couteux et n'est rentable qu'à travers un prix élevé de l'énergie...),
nucléaire pour la production d'électricité. Mais une centrale ne ne fabrique pas en six semaines. Nombre de pays souhaitent désormais s'en équiper.
Eoliennes. Elles commencent à tapisser les paysages de nombreux pays.
Le moteur à hydrogène. Loin d'être au point, le stockage du gaz dans un véhicule mobile est assez risqué. Idem, pour l'air comprimé à 700 bars dans des bonbonnes (projet pour les autos) et là, gare aux explosions. L'éclatement d'un pneu de camion gonflé à 7 bars est susceptible de tuer à moins de 3 ou 4 mètres. Alors, 700...
L'énergie musculaire. Bon pour les jambes, le coeur, la ligne des pédaleurs. Inconvéniant : difficile de transporter ses courses, ses enfants, et quand il fait froid ou qu'il pleut, ou pour parcourir plus de 10 km... Bof.
En attendant : limiter ses déplacement, utiliser les chaussures, le vélo, acheter le moins d'emballages possibles, recycler, consommer moins d'objets manufacturés, (il faut du pétrole pour les fabriquer, les transporter).
Enfin, là il s'agit d'une démarche, volontaire, individuelle et responsable.

Bonne journée.
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 10h16
Réaction de magdalena25
“Fantastik je ne dis pas que je suis pour les transports en camion, je dis simplement que pour le moment nous ne pouvons pas nous en passer puisque justement aucune alternative n'est encore développée et que notre mode de vie à la surconsommation ne permet pas de les réduirs.
Je n'ai jamais dis que j'étais d'accord sur ce principe. Il est clair que nous devons tous changer nos modes de consommation mais pour ne serait-ce que se chauffer et aller bosser désolée mais nous sommes concernés par cette hausse que nous n'arriverons bientot plus à supporter. Voilà pourquoi je dis que nous devons être solidaires vis à vis de ce combat car l'état nous prend pour des cons avec ses taxes, ses accords avec les lobbings et en freinant les vrais avancées pour un mode de vie alternatif.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 13h23
Réponse de fantasik
“...
Ben si, on peut tous eviter de surconsommer, ça relève du choix personnel (et du bon sens, mais ça...). Je dis pas que c'est facile.
L'état ne noux prend pas pour des cons sur ce domaine. Les taxes sur le sproduits pétroliers sont nécessaires, et nous n'avons pas à attendre de l'État qu'il nous propose un mode de vie alternatif. L'État c'est nous.
Le bulletin de vote c'est le notre.
Le portefeuille c'est nous qui le tenons.
Les choix c'est à nous de les faire, difficiles ou pas n'est pas la question. ”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 13h41
Réponse de mimi25000
“et le lobbying des compagnies pétrolières auprès d'un pouvoir complaisant, c'est nous ? On n'a pas tous voté pour cet individu désastreux qui est aux commandes.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 15h49
Réponse de fantasik
“Et godzilla, personne n'en parle de godzilla ? Moi je suis sûr que c'est de sa faute.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 17h07
Réponse de didioush
“CELA N'EST PAS LA PEINE DE RACONTER DES ANNERIES SUR LE CHOIX DE NOTRE PRESIDENT... MERCI”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 4 juin 2008 à 07h44
Réaction de magdalena25
“Désolée mais même en évitant de surconsommer tu fais comment pour aller bosser quand y'a pas suffisament de transports en communs sur ton parcours? Tu achètes la voiture non polluante que l'état a bien voulu laisser faire construire? Pure utopie.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 17h17
Réaction de mimi25000
“exact, faut pas être naïf, si l'Etat n'avait pas bloqué d'autres énergies pour se déplacer, nous n'en serions pas là. Mais l'Etat aux côtés des géants, notamment du pétrole, ça ne date pas d'hier. Ben alors magdalena, enfin, tu n'as pas de bon sens ? D'abord tu choisis d'avoir un boulo éloigné de chez toi et en plus tu as pris le loisir de t'y rendre en voiture ! Je suis sûr que tu fais tout ton possible pour "surconsommer" !
Mais enfin on est tous pareils, on fait en fonction des possibilités d'emploi, de logement et de déplacements. Le logement est inabordable en ville-centre, l'emploi est précaire (donc changement de lieux de travail sur de courtes périodes) et éloigné des zones d'habitation, les transports en commun sont chers et restent peu développés, et la question énergétique a été volontairement passée sous silence...et ce serait une questio individuelle...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 20h57
Réaction de crys
“Logement cher en ville peut être mais lorsque tu dois faire 60 kms aller retour/jour je sais pas si c'est encore rentable d'habiter à la campagne.
Tu comptes ton essence + le temps que tu passes dans les bouchons(valentin ou rivotte),je vois pas tellement où se situe l'économie.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 21h33
Réaction de magdalena25
“C'est clair que maintenant le calcul n'est plus le même, mais bon d'un point de vue général c'est galère de trouver un logement. De toute façon la hausse du pétrole va finir par poser beaucoup de problèmes aux gens ayant de grandes distances à parcourir pour venir bosser.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 21h43
Réaction de mimi25000
“Le problème est que la hausse, certes récente, du prix de l'immobilier a précédé celle, significative, du pétrole, si bien qu'à entre 2000 et 2005, il était moins coûteux d'aller vivre à la campagne, même s'il faut se taper les bouchons et avoir 2 véhicules par foyer. Actuellement, les prix de l'immobilier restent élevés alors que celui de l'essence flambe : les ménages sont pris à la gorge des 2 côtés : quel que soit leur stratégie de choix du lieu de résidence, le budget logement+déplacement quotidien pour le travail est bien plus élevé qu'à la fin des années 1990.
Et, puisque la baisse du pouvoir d'achat de la masse des gens qui travaillent est le dernier des soucis du pouvoir central, la mission des élus locaux, affiliés socialistes pour la plupart, est d'investir de manière drastique dans le logement publique en ville, de façon à pouvoir accueillir ces expatriés qui y travaillent.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 3 juin 2008 à 22h31
Réaction de macarena
“On nous parle de pollutions,d'économies ect......pour la pollution il existe une alternative le Ferroutage, ainsi les camions rouleraient moins et il y aurait moins d'accidents sur les routes et autoroutes.
Bon! c'est sur, le prix du Km n'est pas le meme ! mais faut savoir? moins polluer la planete ou payer plus cher ?????
N'importe comment quoi qu'on fasse, on est toujours les vaches a lait de quelque chose !!!!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 6 juin 2008 à 15h58
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr