Besançon paralysé

Les transporteurs routiers paralysent en ce moment plusieurs point stratégique de la ville de Besançon .

« Gasoil trop cher » peut on lire sur les banderoles en même temps que mugissent les klaxons de la colère.


Des entreprises souffrent tandis que d’autres (les producteurs et l’état ) s’enrichissent mécaniquement soi t par les marges soit par les taxes.


En tous cas ceux qui en pâtissent le plus cet après midi ce sont bien les automobilistes coincés et les riverains pollués par les klaxons et les gaz d’échappement

Y’en à mare !
Publié le lundi 2 juin 2008 à 14h30

Confirmez-vous la suppression ?