Besançon : Visite de courtoisie

De passage à la maison d'arrêt de Besançon pour rendre visite à un détenu, un homme de 30 ans se retrouve finalement placé en garde à vue.

Un peu sanguin sur les bords, l'individu aura semble-t-il mal supporté qu'un gardien lui intime l'ordre d'écourter sa discussion. Les esprits s'échauffant, il en sera venu aux mains, gratifiant de quelques bourre-pifs l'inflexible agent pénitentiaire et deux de ses collègues avant d'être maîtrisé.

C.R
Publié le lundi 24 décembre 2012 à 15h36

Confirmez-vous la suppression ?