Franche-Comté / France : Bévue sur mesure

Contrairement à la saucisse de Morteau dont une publicité vante les « 20 cm de pur bonheur », le double-décimètre pris en largeur par les 341 nouveaux modèles de TER commandés par la SNCF n\'invite guère à l\'extase depuis hier… et la révélation du Canard Enchaîné, quant à l\'impossibilité pour quelque 1 300 quais de gares d\'accueillir ces rames flambant neuves en raison de leur gabarit.

Un problème de taille pour une gaffe hors-norme qui fait que l\'entreprise ferroviaire et le Réseau Ferré de France, tous deux responsables des mauvaises dimensions fournies aux constructeurs (Alstom et Bombardier), n\'en ont à l\'inverse pas mené bien large au moment de constater la chose et de commencer à raboter secrètement 300 premiers quais dès fin 2013, avant donc que l\'affaire ne soit finalement rendue publique par le journal satirique, dans son numéro de cette semaine.

Ainsi contraints de reconnaître l\'inavouable, la SNCF et le RFF ont assuré que cette vaste opération de ponçage, prévue sur deux ans, sera menée avec la somme consacrée chaque année à la modernisation et au développement du réseau, pour un coût estimé à 50 millions d\'euros… quand le Canard Enchaîné évoque pour sa part une demande d\'aide aux régions, et une addition de 80 millions d\'euros (minimum).

Bah, on n\'est plus à une approximation près…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?