Bethoncourt (25) : Braquage avorté

Hier matin vers 10h, un jeune individu avide d'argent facile entreprenait de délester le tiroir-caisse d'une épicerie de Bethoncourt. Une tentative qui, pour lui, aura vite tourné au cauchemar.

Armé d'un pistolet à grenaille mais peu rompu à l'exercice du braquage (sa cagoule en forme de tee-shirt en aura témoigné), l'homme ne sera pas parvenu à se montrer crédible et convaincant aux yeux de la gérante de l'établissement, qui se refusera catégoriquement d'obtempérer.

Assurément, le sang-froid de la commerçante rajouté à la présence inattendue de témoins n'aura pas manqué de déstabiliser l'agresseur : dépossédé de son arme par l'un des clients, il se résolvait à prendre la fuite sans demander son reste.

C'est le métier qui rentre !

C.R
Publié le mercredi 20 février 2013 à 12h44

Confirmez-vous la suppression ?