Besançon : Ca sentait le gaz

Bien que les seniors soient les premiers visés (comme encore la semaine dernière), il n\'y a pas d\'âge pour être la cible d\'un imposteur : par exemple, ce samedi 30 août en début de soirée, c\'est une jeune femme de 31 ans qui cette fois a reçu à son domicile de Planoise la visite d\'un contrôleur du gaz qui n\'en avait que le nom. Ce dont elle se sera elle-même douté en observant son étrange état des lieux… et ce dont elle aura eu la confirmation après avoir demandé discrètement à des voisins de prévenir la police, qui, à son arrivée, exigeait en effet que le douteux employé ouvre sa mallette. Une mallette contenant moins des outils que de nombreux bijoux parmi lesquels la locataire retrouvait notamment ceux que cet individu de 29 ans avait déjà réussi à lui dérober durant sa brève absence.

Mis devant le fait accompli, celui que d\'autres riverains identifiaient alors comme étant (entre autres) cet agent des eaux ou ce représentant de bailleur les ayant précédemment plumés ne se démontait pas pour autant. Criant à un coup monté du voisinage (qui aurait chargé toutes ces richesses à son insu !), il expliquait en outre être venu chez sa dernière victime dans l\'unique but de la… draguer.

Un argumentaire qui, pour le coup, n\'aura trompé personne, si l\'on en croit son inculpation pour vols avec ruse.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?