Champagney (70) : Laissée pour morte

Attaquée au couteau, une femme de 51 ans est découverte par hasard, agonisant dans les bois de Magny-Danigon.

Secourue samedi par deux cyclistes de passage, la victime, domiciliée à Champagney, présentait de multiples lacérations au visage ainsi que des ecchymoses sur l'ensemble du corps. Rapidement prise en charge, elle serait aujourd'hui hors de danger mais pas encore en état de retracer son agression.

Chargés de l'enquête, les gendarmes de Champagney auront quant à eux tôt fait de déterminer leur suspect numéro un : l'ex-ami de la victime. Tout d'abord porté disparu, il sera finalement retrouvé dans un établissement psychiatrique en Alsace. Récemment admis à la demande d'un tiers, l'homme ne serait par contre pas dans d'assez bonnes dispositions mentales pour être auditionné ; la bonne affaire !

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?