Châtillon-le-Duc (25) : Chauds les marrons

Depuis deux ans qu\'il fait frétiller les amateurs de fellations fortes (entre autres gâteries), jamais le \"Love Paradise\", club et sauna échangiste de Châtillon-le-Duc, n\'avait rencontré eu à craindre la moindre \"couille\". Une absence d\'ennuis qui a subitement pris fin ce vendredi, par une série de tags injurieux doublée d\'une tentative d\'incendie.

Mais que les fidèles du lieu desserrent toutefois les fesses comme à l\'accoutumée ! Visiblement déjà habitué à endurer des chaleurs autrement plus extrêmes sous le feu des passions charnelles, l\'établissement, fermé au moment des faits, n\'aura pas eu à craindre grand-chose des flammes. Et ce, sans même que les pompiers n\'aient eu à \"balancer la sauce\".

Arrivée sur place en début d\'après-midi comme à son habitude, c\'est la gérante elle-même qui aura établi l\'ampleur du sinistre, tout juste limité à des palettes de bois stratégiquement flambées au white-spirit contre la façade du bâtiment. Ces mêmes palettes qui, douze jours plus tôt, avaient d\'ailleurs très mystérieusement fait leur apparition devant l\'établissement.

L\'intéressée, qui a depuis déposé plainte, a tenu à maintenir ouvert son club libertin, histoire de ne pas interrompre \"en pleine bourre\" estivale les va-et-vient de ses clients, « des gens très bien et responsables » qu\'elle ne soupçonne d\'ailleurs en rien d\'être à l\'origine des dégradations… en dépit de leur comportement tout feu tout flamme.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?