Pontarlier : Confiance aveugle

On a certes vu hier qu'il fallait encore avoir foi en l'humanité. Mais il ne s'agirait pas non plus de faire d'un exemple de bienveillance une généralité. Ainsi, quand notamment un parfait inconnu ou une vague connaissance vous demande par Internet d'avancer l'argent d'une transaction ou de lui prêter du fric, il y a de fortes craintes que sa promesse de vente ou de remboursement sente méchamment le pâté. Ce dont à l'avenir deux Pontissaliens tâcheront sans doute de se souvenir…

Car ces derniers jours, l'un et l'autre ont respectivement perdu 900 et 3 000 €. Le premier sur Leboncoin, en ayant payé par mandat cash une voiture d'occasion dont il n'aura pas vu la couleur, et la seconde sur Facebook, après avoir généreusement dépanné une "amie" virtuelle lui ayant adressé en retour un chèque en bois volé.

.
Publié le jeudi 20 août 2015 à 11h27

Confirmez-vous la suppression ?