Haute-Saône : Coup pour coups

Dans la longue liste des dangers liés à l'abus de bibine, saviez-vous notamment que la santé des poumons était tout autant menacée que celle du foie ? Nous non plus. Et pourtant, c'est bien en raison d'innombrables années d'alcoolisme qu'un Haut-Saônois souffre depuis maintenant trois ans de difficultés respiratoires.

Un mal diagnostiqué le soir du 17 juin 2010, alors qu'il se rendait lourdement chargé de 2,74 g d'alcool dans le sang au domicile de ses beaux-parents, où, en 14 ans de vie commune, sa compagne avait pris l'habitude de se rendre… pour échapper à ses violences.

Arrivé comme une furie en abusant (aussi) des coups de klaxon, il avait ce soir-là fini d'exaspérer ses hôtes. Et tout particulièrement beau-papa, qui y aura vu la goutte de vin qui fait déborder le verre… et motive alors à sortir la carabine pour faire feu sur le soûlard. En pleins poumons, vous l'aurez donc compris.

Raison pour laquelle le sexagénaire comparaissait hier devant la justice, pour répondre de sa petite part de responsabilité dans les problèmes de souffle développés depuis par son (ex ?) gendre, ce « brave type » qui hélas devient « monstre » une fois ivre.

Regrettant des faits suite auxquels il avait d'ailleurs lui-même alerté les secours et attendu les gendarmes, le prévenu, qui en aura simplement eu « marre du comportement agressif [de la victime] face à [sa] fille », a été condamné à 9 mois de prison avec sursis.

.
Publié le vendredi 20 décembre 2013 à 11h39

Confirmez-vous la suppression ?