Décès de Raymond Lucas




A 98 ans, cette figure de la boxe vient de nous quitter.



L'Hebdo de Besançon lui avait consacré un article en septembre derniers. Extraits :



Légende vivante de la boxe bisontine, Raymond Lucas a fêté ses 97 ans, le 17 mai dernier. Près d'un siècle d'existence et plus de 70 ans au service de la cause pugilistique… Voilà un véritable sacerdoce, récompensé de la plus belle des manières : le baptême d'une salle à son nom. La salle du Besançon boxe anglaise (BBA) s'appelle désormais "Ray Lucas". "Ça a commencé par une vieille baraque qui appartenait à la Ville, raconte Raymond Lucas. Robert Moser, le préposé aux sports, m'avait dit : faîtes-en une salle qui serve à quelque chose. Je crois avoir réussi, grâce à la Ville. C'est devenu la plus belle salle, nous avons vraiment fait quelque chose de bien pour le quartier et pour les jeunes."



"Ray", le manager. A la fin des années 20, Raymond Lucas est boxeur amateur. En 1929, pendant son service militaire à Casablanca, il croise un certain Marcel Cerdan. Mais très vite, le dirigeant et l'éducateur prennent le pas sur l'athlète. Dès 1933, il fonde le Cercle pugilistique bisontin. Suivront le Ring olympique bisontin en 1946, et le Gant d'or bisontin, en 1970. En 1942, il devient professeur de boxe puis manager.



Michel Martin, président du comité régional de la boxe, le désigne comme "le Guy Roux de la boxe". Educateur, Raymond Lucas est aussi un ambassadeur de son sport.



Lire l'article en entier sur le site de l'Hebdo de Besançon : http://hebdodebesancon.com/popupArchive.php?id=3974














Aurélien CENTELLES - www.aureliencentelles.com
Publié le dimanche 4 février 2007 à 12h40

Confirmez-vous la suppression ?