Montbéliard : Délits majeurs

S\'il est tout à fait normal qu\'à 11 et 15 ans ces deux adolescents débordent d\'énergie, ce qui l\'est un peu moins, c\'est l\'usage qu\'ils en auront fait dans la nuit du 6 au 7 septembre dernier à Montbéliard : d\'une part en commettant un vol par effraction (deux vélos dérobés dans une habitation), et d\'autre part en se déchaînant sur des abris de bus, dont ils auront brisé un total de 44 vitres.

En partie filmée par des caméras de surveillance, cette scène aux 12 000 euros de réparations avait permis dès le départ aux enquêteurs de faire le lien entre les deux affaires, du fait de la présence des bicyclettes disparues. En revanche, l\'identité et le jeune âge des casseurs-voleurs demeuraient un mystère… jusqu\'au mois dernier et le résultat de l\'analyse ADN des traces de sang recueillies par les policiers sur les lieux du premier forfait.

Ainsi confondu, l\'aîné des deux malfrats, connu depuis peu de leurs services pour son implication dans une affaire de recel de vol, ne tardait pas à reconnaître les faits et à livrer par la même occasion le nom de son complice au cours de sa garde à vue.

Convoqué la semaine dernière au tribunal, il a été laissé libre mais sous contrôle judiciaire, tandis que le plus jeune a eu droit à sa convocation devant le juge des enfants.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?