Villard-Saint-Sauveur (39) : Des priorités à revoir

Dans la nuit de vendredi à samedi derniers près de Saint-Claude, Il est bien certain qu'en agissant de la sorte cette Jurassienne de 27 ans aura quelque peu manqué de bon sens. En effet, quand on a un accident de la route, il semble essentiel de prévenir en premier lieu les secours ou ne serait-ce qu'une dépanneuse… plutôt que de s'évanouir dans la nature en laissant son véhicule au fond d'un ravin, moteur tournant.

Mais de la même manière, sans doute y avait-il aussi mieux à faire du côté de la gendarmerie, qui, en découvrant à l'aube la voiture accidentée, aura aussitôt mobilisé des moyens importants (brigade cynophile, sauveteurs, hélicoptère…) alors qu'un simple petit coup de téléphone au service des immatriculations aurait a priori permis de connaître d'emblée l'identité de la disparue, de prendre contact avec ses proches… et d'apprendre alors très rapidement qu'elle se trouvait en fait chez ses parents.

Mais passons ! Au-delà du manque de discernement de l'une et du défaut de jugeote des autres, on retiendra de cette histoire riche en émotions fortes et en dépenses inutiles que tout est bien qui ne finit pas trop mal…

.
Publié le lundi 21 décembre 2015 à 10h36

Confirmez-vous la suppression ?