Des soldes pas si monstres que ça à Navenne

La société Lidl a été condamnée au mois de février 2010 à 45 000 € d'amende pour avoir vendu des produits non soldés sous un chapiteau réservé à des "soldes monstres" dans son magasin de Navenne, à côté de Vesoul.

Au cours de l'été 2008, la direction régionale de Franche-Comté de Lidl avait distribué une publicité annonçant des "soldes monstres" sur une cinquantaine d'articles. Ceux-ci étaient vendus sous un chapiteau dressé (sans autorisation d'ailleurs) sur le parking du magasin de Navenne.
Le deuxième jour de l'opération, des agents de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont effectué un contrôle sous ce chapiteau. Ils y ont constaté que parmi les produits proposés, seuls une dizaine étaient réellement en promotion.
Le chef du magasin avait en effet décidé de combler les rayons vides du chapiteau avec des articles non soldés.

Accusé de pratique commerciale trompeuse, le directeur régional de Lidl a reconnu son erreur, mais a assuré qu'il "ne voulait pas tromper les clients".
Il a malgré tout été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Strasbourg, qui l'a condamné à 2000€ d'amende, et qui a également infligé une amende de 45 000 € à la société Lidl.
L'association UFC-Que Choisir recevra quant à elle 3000 € de dommages et intérêts.

Rédaction : Laure Godey
Publié le jeudi 11 mars 2010 à 14h47

Confirmez-vous la suppression ?