Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Jeu
25
Ven
20
Sam
22
Dim
19
CPAM
 
Toute l'actualité
 Des vendeurs de nougat en prison
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

La semaine dernière, trois jeunes hommes ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir vendus des nougats à la sauvette à Baume-les-Dames.

Deux frères de 19 et 20 ans ainsi qu'un homme de 28 ans ont été interpellés mardi alors qu'ils tentaient de vendre du nougat à des automobilistes de Baume-les-Dames. Ils arrêtaient les voitures et proposaient leurs friandises à 3 ou 5 euros, de manière pas toujours très polie d'ailleurs.
Ils étaient accompagnés qu'un quatrième homme qui s'est enfui à l'arrivée des gendarmes.

Le groupe était mené par le plus âgé des vendeurs, sur lequel ont été retrouvés 750 euros. 72 barres de nougat et 40 sachets de petits drapeaux ont également été découverts dans sa voiture.

Ces trois jeunes hommes sont originaires de la Drôme. Ils ont déjà été interpellés pour des ventes à la sauvette à Morteau et Pontarlier. Ils s'en étaient alors tirés avec de simples mises en garde.
Cette fois, le tribunal a fait preuve de moins de clémence envers ces "vendeurs qui n'en font qu'à leur tête". Les deux frères ont été condamnés à 15 jours de prison ferme et leur complice à trois mois de prison avec sursis et à 120 heures de travaux d'intérêt général.

La vente à la sauvette, qui était auparavant une simple infraction, est un délit depuis quelques mois. Elle est passible d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

R. Hingray
actualités Besançon Publié le lundi 2 janvier 2012 à 14h39
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de farfadet
“N'importe quoi...
On s'étonne ensuite que nos prisons soient surpeuplées!”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 2 janvier 2012 à 19h01
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr