Des vendeurs de nougat en prison

La semaine dernière, trois jeunes hommes ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir vendus des nougats à la sauvette à Baume-les-Dames.

Deux frères de 19 et 20 ans ainsi qu\'un homme de 28 ans ont été interpellés mardi alors qu\'ils tentaient de vendre du nougat à des automobilistes de Baume-les-Dames. Ils arrêtaient les voitures et proposaient leurs friandises à 3 ou 5 euros, de manière pas toujours très polie d\'ailleurs.
Ils étaient accompagnés qu\'un quatrième homme qui s\'est enfui à l\'arrivée des gendarmes.

Le groupe était mené par le plus âgé des vendeurs, sur lequel ont été retrouvés 750 euros. 72 barres de nougat et 40 sachets de petits drapeaux ont également été découverts dans sa voiture.

Ces trois jeunes hommes sont originaires de la Drôme. Ils ont déjà été interpellés pour des ventes à la sauvette à Morteau et Pontarlier. Ils s\'en étaient alors tirés avec de simples mises en garde.
Cette fois, le tribunal a fait preuve de moins de clémence envers ces \"vendeurs qui n\'en font qu\'à leur tête\". Les deux frères ont été condamnés à 15 jours de prison ferme et leur complice à trois mois de prison avec sursis et à 120 heures de travaux d\'intérêt général.

La vente à la sauvette, qui était auparavant une simple infraction, est un délit depuis quelques mois. Elle est passible d\'un an d\'emprisonnement et de 15 000 € d\'amende.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?