Des voisins trop bruyants

Les problèmes de nuisances sonores entre voisins ont failli provoquer un nouveau drame dans la nuit du jeudi 15 octobre au vendredi 16 octobre. Un homme de Seloncourt (dans le Doubs) a en effet tiré à six reprises sur la porte de ses voisins avec un pistolet P38, aux alentours de 2h du matin.

Un geste qui n\'a heureusement fait aucun blessé, et qui aurait apparemment été provoqué par le bruit en provenance de la maison voisine. Mais le tireur n\'a pas seulement l\'oreille délicate. Il avait également quelque peu abusé de boissons alcoolisées.
Non content d\'avoir troué la porte de ses voisins, l\'homme s\'en est ensuite pris aux policiers, qui avaient été appelés sur place. Il a été placé en hôpital psychiatrique dès le lendemain matin.

Cet évènement ne peut que rappeler deux autres faits divers récents.
Le premier s\'est déroulé dans le Territoire de Belfort : un sexagénaire avait menacé ses voisins avec un fusil de chasse non chargé.
Beaucoup plus dramatique, la seconde affaire a eu lieu en Seine-Saint-Denis : un autre homme exaspéré par le bruit avait tué quatre de ses voisins, dont une femme enceinte, avant de se suicider.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?