Des voleurs d'enfants à Valdoie?

Depuis quelques semaines, les rumeurs d'enlèvements d'enfants enflent dans le Pays de Montbéliard et le Territoire de Belfort. Pourtant, personne n'a encore été enlevé. Mais la psychose devient telle que des parents d'élèves ont souhaité porter plainte hier pour "tentative d'enlèvement de mineur".

La rumeur est née sur internet, notamment sur Facebook. Elle a été relayée par des chaînes de sms. Est-elle fondée ou non? Difficile à dire : jusqu'à maintenant, aucun enfant n'a été enlevé, mais cela n'empêche pas les collégiens et les parents de trembler face à tout véhicule suspect.
La panique s'est amplifiée ces derniers jours suite à deux évènements.

Mardi soir tout d'abord, une fourgonnette blanche s'est arrêtée à hauteur d'une adolescente de Valdoie. Une porte latérale s'est ouverte. La jeune fille, effrayée, s'est enfuie.
Si les gendarmes prennent ce témoignage au sérieux, ils refusent de qualifier les faits de "tentative d'enlèvement" : aucun contact n'a été établi, rien ne prouve que les automobilistes avaient de mauvaises intentions.

Hier soir, cinq élèves scolarisés en 6° et 4° à Valdoie ont quant à eux affirmés qu'ils avaient remarqué des utilitaires "louches" à proximité du collège, à des heures différentes. A chaque fois, le véhicule s'est arrêté à quelques mètres d'eux.
Ayant entendus parler de la "tentative d'enlèvement" de mardi, les collégiens ont rapporté les faits à leurs parents. Deux jeunes filles se sont quant à elles réfugiées à la mairie.
Le soir même, cinq parents ont souhaité porter plainte. Aucun enfant n'ayant été contraint de monter dans une voiture, et les preuves se réduisant à des suppositions, ils ont été invité à contacter la Brigade des mineurs.

A l'heure actuelle, aucune tentative d'enlèvement n'a été prouvée. Peut-être tout cela n'est-il qu'un "effet de panique générale", comme l'a bien résumé un collégien. Les policiers conseillent toutefois aux enfants de ne pas parler aux inconnus et de refuser de monter dans une voiture. Au cas où...

R. Hingray
Publié le vendredi 10 juin 2011 à 15h54

Confirmez-vous la suppression ?