Besançon : Deuxième acte

C'était annoncé, ils n'y feront pas faux bond : à partir de demain et jusqu'au dimanche 28 décembre, les grévistes de chez Ginko, après deux jours de trêve, vont de nouveau tenter d'obtenir de leur direction une revalorisation de leurs salaires et une amélioration de leurs conditions de travail. Ce qui va entraîner des perturbations sur les lignes 1 à 24 du réseau de transport en commun de la capitale comtoise. Oui, les mêmes que la dernière fois.

Pour ce mercredi, il est ainsi d'ores et déjà prévu qu'en journée les bus urbains 3 à 6 circulent toutes les 20 à 24 minutes, contre 1h à 1h15 pour les numéros 10 à 24. Tandis qu'après 20h, l'ensemble du trafic sur ces lignes et celles du tram devrait être complètement interrompu.

Affaire à re-suivre sur ginko.voyage.

.
Publié le mardi 23 décembre 2014 à 13h47

Confirmez-vous la suppression ?