Lons-le-Saunier : Doux Jésus !

Autrefois célébrée en l'honneur des Rois Mages, l'Epiphanie semble aujourd'hui devenue un bon prétexte pour s'empiffrer de galettes. Une déviance blasphématoire qu'un boulanger de Lons-le-Saunier a eu l'idée de pousser encore plus loin cette année, en renforçant ce délectable péché de gourmandise… d'un soupçon d'érotisme. Par l'ajout de gingembre dans la pâte ? Non, de fèves "olé olé" dont on imagine d'ailleurs très bien un ou deux spécimens.

Selon l'artisan, les acheteurs avertis de cette série très limitée de galettes 100 % cochon ont en tous les cas pris plaisir à en découvrir les variantes. Et peut-être pas uniquement dans leur assiette...

.
Publié le vendredi 9 janvier 2015 à 09h54

Confirmez-vous la suppression ?