En prison pour 20 euros à Besançon

Un jeune homme a été placé en détention provisoire après avoir volé 20 euros dans une pharmacie de Besançon le week-end dernier. Il risque jusqu\'à trois ans de prison.
Une peine exagérée? Pas vraiment quand on sait que le voleur, à seulement 23 ans, a déjà été condamné 11 fois.

L\'histoire est aussi triste que banale. Un enfant abandonné, placé en famille d\'accueil, souffrant de troubles psychiatriques et qui sombre dans la délinquance, les tribunaux en voient presque tous les jours.
Ainsi ce jeune voleur a déjà été jugé 11 fois à Belfort, Mulhouse et Besançon pour des vols et des violences. Après plusieurs peines mineures, il a été condamné à 18 mois de prison dont un an avec sursis. Une peine qui avait apparemment été utile, puisque le jeune homme s\'était installé dans un studio à Besançon et cherchait un emploi.
Un retour au calme qui n\'a pas duré : dans la nuit de dimanche à lundi, il a été arrêté par des policiers alors qu\'il venait de fracturer la porte d\'une pharmacie de la Grande Rue de Besançon. Les dégâts sont estimés à 2500 €, mais le voleur n\'a pu s\'emparer que de 20 €, un dérisoire fonds de caisse...

Le montant du butin n\'ayant guère d\'importance devant la justice, le jeune homme est accusé de récidive de vol par effraction et risque jusqu\'à trois ans de prison.
En attendant son procès le 24 février prochain, il a été placé en détention provisoire.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?