Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
13
Besancon
Lun
21
Mar
25
Mer
25
Jeu
29
CPAM
 
Toute l'actualité
 Encore du clone
Envoyer à un ami par email
Après 305 tentatives d'implantation d'embryons sur des juments et 346 jours de gestation, Idaho Gem (premier mulet cloné) voyait le jour, pour la plus grande fierté des chercheurs scientifiques.



Ceux-ci ont fait d'importantes découvertes concernant la tolérance des femelles aux corps embryonnaires qui leur sont transférés. Le clonage pourrait ainsi être pratiqué sur d'autres mammifères comme par exemple les chevaux. Cela devrait causer de sérieux problèmes : les chercheurs et les professionnels des compétitions animales vont pouvoir modifier les races animales selon leur bon vouloir et élaborer leur "champion".



Imaginez que le clonage soit pratiqué sur les joueurs de football : n'importe quel entraineur pourrait "fabriquer" son équipe. Par exemple Luis Fernandez pourrait tres bien commander un joueur avec le talent de Ronaldinho et un caractère plus conciliant....
actualités Besançon Publié le lundi 2 juin 2003 à 16h50
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jv
“Ca marche pour les femmes ??”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 4 juin 2003 à 11h58
Réponse de colta
“ben si marche pour les hommes ca devrait marcher pour les femmes. on peut peut etre faire une équipe de foot avec des clones de monica belluci”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 4 juin 2003 à 17h44
Réaction de pso
“moi je veux bien un clone de moi...pour qu'il aille travailler à ma place.
ps: je suis pas fonctionnaire...ni clown. sinon ça ferait un clone clown!!!”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 5 juin 2003 à 22h40
Réaction de claire
“le clonage ca permet de faire un double mais en aucun cas changer quelquechose dans les gènes donc pas de Ronaldinho plus conciliant.Il faudrait peut etre se renseigner avant d'ecrire des anneries!
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 6 juin 2003 à 09h33
Réponse de boubou
“je voulais juste préciser que de nombreux éleveurs font des croisements entre différentes races pour "fabriquer" des champions ou pour "recréer" un animal disparu. C'est ce qu'il s'est passé par exemple pour les aurochs. La race a pu être recréée grâce à des croisements. Bien sur l'auroch actuel n'est pas exactement le même qu'au début de notre ère, mais sa constitution est simulaire. Le clonage pourrait donc permettre la multiplication des espèces animales. Mais surtout pour les sports de compétitions tels que les courses de chevaux, il permettrait de cloner des "champions", qui eux-mêmes résultent de croisements génétiques. L'exemple de Ronaldinho avait été pris parce que les frictions existantes avec son entraineur sont plus ou moins d'actualité. Bien sur que l'on ne pourrait pas cloner des Ronaldhino "plus conciliants" ! Le but était de mettre en avant le fait qu'avec le brassage génétique + le clonage, de nouvelles espèces peuvent apparaître. Heureusement ces pratiques sont pour le moment seulement appliquées sur les animaux ! ”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 10 juin 2003 à 11h43
Réponse de jean aikhenbaum

Depuis près de 6 ans, notre association alerte les pouvoirs publics sur la valorisation en France d’une supercherie scientifique nazie accompagnée de la réhabilitation de son promoteur, le criminel de guerre nazi Heck.
Une partie de notre travail se trouve réuni dans l’ouvrage :

Aurochs, le retour... d’une supercherie nazie

ou
Comment ressuscite aujourd’hui en France, une supercherie nazie
qui a servi à justifier les théories raciales du 3ème Reich.


En avril 1998, le n° 33 du Courrier de l’environnement de l’INRA publiait notre article intitulé « Aurochs, retour d'un animal préhistorique... ou manipulation scientifique »? qui a connu un certain écho parmi les spécialistes (cet article peut être consulté sur le site internet de l’INRA).
Dans celui-ci nous retracions dans les grandes lignes les circonstances dans lesquelles s’était déroulée cette « pseudo-reconstruction ». Si dans le monde des spécialistes, personne n’ose prétendre que cet animal est un aurochs, en revanche celui-ci est toujours présenté au grand public sous cette appellation et sans faire référence aux circonstances réelles et aux raisons de sa création.
L’histoire de ce "faux-aurochs", est préoccupante, elle est sans conteste l'une des plus grandes supercheries scientifiques du vingtième siècle. Ce tour de passe-passe, qui tente de nous faire croire que nous sommes devant une avancée scientifique extraordinaire, "la reconstruction d'une espèce disparue il y a quelques siècles"...n’est que le croisement banal de quelques races bovines.
Cette fumisterie bien particulière est unique en son genre... tellement elle est énorme et scandaleuse sur le plan éthique. L’origine de cette affaire qui émane en droite ligne de la propagande nazie, aurait dû pourtant éveiller quelques soupçons. C’est aussi l’un des points qui la différencie des "falsifications scientifiques ordinaires". Plus de cinquante cinq ans après le 8 mai 1945, ce "triste héritage du 3ème Reich" a pris un nouvel élan, dans une indifférence quasi générale.
Aujourd'hui en France, la commercialisation de cette mystification s’accompagne de la réhabilitation de l’un de ses promoteurs, criminel de guerre, haut dignitaire nazi, proche collaborateur d’Hitler et responsable de crimes commis dans les pays occupés! Un autre aspect surprenant de cette scandaleuse affaire ; cette fraude scientifique est faite à l’aide de documents sur lesquels figurent des organismes publics et le nom de fonctionnaires de l’Etat. C’est la première fois dans l'histoire des sciences à notre connaissance, que les institutions publiques d'un état démocratique ainsi que des fonctionnaires apportent leur concours à une telle manipulation ! A ce jour, malgré les consignes strictes et les assurances que nous avait données Monsieur Glavany (son courrier du 3 août 2000), cet animal est toujours présenté dans les différents sites où il se trouve en tant qu’aurochs. Ce qui démontre pour le moins, en dehors d’un certain laxisme des fonctionnaires du ministère de l’agriculture, une contradiction évidente entre les propos de l’ancien ministre de l’agriculture et l’application de ses directives (qu’il nous avait assurées strictes) sur le terrain. Lorsqu’il est fait référence aux frères Heck, le passé nazi de ce criminel de guerre, ainsi que les raisons et le contexte dans lequel se sont déroulés ces pseudo-reconstructions sont totalement occultés, cette manipulation de l’histoire, constitue ipso facto une forme particulièrement pernicieuse de révisionnisme puisqu’elle est indécelable par la majorité de nos concitoyens.
Ceci a fait dire à Mme Nicole Fontaine, alors Présidente du Parlement Européen :
Je vous félicite pour votre travail de recherche historique et scientifique qui prouve de manière irréfutable, une fois de plus que les thèses nazies n’étaient que des assertions controuvées et manipulatrices au service d’une idéologie d’intolérance et de domination.
Le dossier circonstancié que vous avez joint à votre lettre donne une information détaillée sur vos investigations…votre étude est un exemple significatif des pièges dans lesquels un esprit non averti peut tomber. Le travail de recherche que vous avez mené montre combien il est important de rester vigilant et d’exercer son esprit critique sur les informations que nous recevons….
Cet animal est de plus porteur d’IBR, maladie virale transmissible et présente des risques de contamination pour d’autres espèces. Aujourd’hui, certains éleveurs proposent même aux consommateurs de leur viande d’aurochs, ce qui constitue une tromperie évidente sur la qualité de la marchandise vendue.

Si ce sujet vous intéresse, nous pouvons vous adresser notre ouvrage : Aurochs, le retour...d’une supercherie nazie,
Ainsi que quelques-unes des réactions que nous avons reçues, depuis sa publication.

Jean Aikhenbaum Piotr Daszkiewicz

H.S.T.E.S - 113, rue de Montreuil 75011 Paris (association loi 1901)
tel : 01 40 09 08 04
actualités BesançonEnvoyée le samedi 16 août 2003 à 12h23
Réaction de Bogus
“A l'époque le clônage faisait parti de la science-fiction, aujourd'hui c devenu une réalité ... donc avec le temps, changer la personnalité d'un individu sera sûrement faisable”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 6 juin 2003 à 16h40
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr