Erreur de jeunesse à Vesoul

A la fin du mois d\'avril, deux jeunes hommes ont cambriolé, la même nuit, deux commerces dans le centre ville de Vesoul. Leur seule excuse pour ces délits est \"nous étions ivres\"...

Les jeunes voleurs, tout justes majeurs, n\'ont pas eu de chance : ils ont été surpris en flagrant délit par une femme qui promenait son chien en pleine nuit.
Celle-ci a en effet remarqué l\'un des protagonistes en train \"de défoncer à coups de pieds\" la porte de l\'entreprise Allo Pizza. Le garçon, rejoint par un complice, est ensuite entré dans le restaurant. Tous deux se sont rapidement enfuit.
Prudente, la promeneuse témoin de la scène ne s\'est pas fait remarquer. Elle a téléphoné à la Police, qui n\'a pas eu de mal à retrouver les deux jeunes gens quelques rues plus loin. Ceux-ci étaient en possession de matériel volé, un peu plus tôt dans la soirée, au Café Français, un établissement proche d\'Allo Pizza.

Jugés la semaine dernière, les deux voleurs n\'ont pu fournir aucune explications pour les cambriolages de ces deux commerces. L\'un d\'eux s\'est contenté de souffler : \"On était ivre. Quand on est ivre, on réfléchit pas...\"
Sauf que l\'auteur de cette déclaration, à 18 ans, a déjà été condamné 9 fois par le tribunal pour enfants. En récidive légale, il risquait deux ans de prison. Le tribunal a toutefois été clément, et a condamné le jeune homme à 8 mois de prison dont 4 avec sursis, ainsi qu\'à une mise à l\'épreuve de 2 ans.
Quant à son complice, son casier étant encore vierge, il a écopé de 70h de travaux d\'intérêt général.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?