Escroquerie à la Carte Bleue : 490 euros retirés

Le tribunal correctionnel de Besançon a jugé Karine, une jeune caissière d'un commerce bisontin, pour avoir subtilisé la Carte Bancaire de sa collègue et avoir procédé à des retraits entre mars et avril 2006.



Pendant que sa collègue travaillait, Karine a volé la CB de sa collègue dans son casier. Elle se souvenait du code, car les deux jeunes filles avaient déjà fait leurs courses ensemble. Manipulant la caisse du magasin, Karine simulait des paiements CB et les échangait contre de l'argent liquide, ce qui lui permettait de ne pas avoir d'erreur de caisse.



Trop gourmande, et après avoir effectué 490 euros de paiements dans le magasin, Karine essaie de retirer des espèces dans un distributeur automatique. Mais la carte est avalée par la machine.



La victime de l'escroquerie réclame le remboursement des retraits bancaires et demande 200 euros de dommages-intérêts.



Karine n'étant pas présente à l'audience, le procureur requiert 3 mois d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve, une obligation de soins et une obligation d'indemniser la victime.



Aurélien CENTELLES
Publié le mercredi 25 octobre 2006 à 09h57

Confirmez-vous la suppression ?