Expulsion de Joseph Kollie

Le comité de soutien à Joseph Kollie, étudiant libérien de la faculté des lettres de Besançon menacé d'expulsion, a recueilli plus de 1000 nouvelles signatures sur papier et sur internet.

Il annonce une soirée de soutien le 27 janvier, 20h00, salle David, 11 rue Battant à Besançon et un rassemblement devant la préfecture du Doubs le mercredi 1er février à 15h30.

Joseph Kollie, persécuté dans son pays pour ses idées politiques, est venu en France en 2002 et a demandé l’asile politique.

Dans l’attente d’une réponse, il s’est inscrit à l’Université de Franche-Comté où il a réussi à tous ses examens. Sa demande d’asile a été refusée en 2004, alors qu’il poursuivait son cursus en licence d’anglais. Un avis de reconduite à la frontière a été émis en octobre 2005 alors que Joseph risque encore sa vie dans son pays.

Le cominé de soutien, après avoir présenté à deux reprises une pétition qui a récolté 4000 signatures précise que la préfecture continue à faire traîner la situation.

Joseph suit actuellement les cours en 3e année mais ne peut être régulièrement inscrit ni valider ses examens dans les délais légaux. Cette situation d’urgence est vécue par d’autres étudiants ou jeunes scolarisés partout en France : à Paris, à Clermont-Ferrand, à Poitiers et ailleurs !

Le comité de soutien veut montrer son refus du racisme et de l’égoïsme en s'engageant dans des actions solidaires et collectives.

Il est insupportable d’imaginer nos camarades étrangers arrêtés, menottés et scotchés aux sièges de charters qui les mènent vers l’enfer !

Joseph ne doit pas être expulsé. Il doit pouvoir terminer ses études à Besançon. Le préfet du Doubs doit lui donner un titre de séjour pour qu’il puisse continuer ses études dans de bonnes conditions. Nous sommes convaincus que seule notre mobilisation permettra d’obtenir des papiers pour Joseph.

Au Mans, la lutte menée par des étudiants et des personnels a permis d’obtenir la régularisation d’un étudiant chinois. {Rassemblement à l’appel du Réseau Education Sans Frontières, mercredi 1er février à 15h30 devant la préfecture de Besançon, rue Charles Nodier.

Le Comité de soutien remettra de nouvelles signatures au Préfet.}} NON aux expulsions ! Des papiers pour tous et un titre de séjour « vie privée et familiale » ! Pour la constitution d’un collectif local du Réseau Education Sans Frontière, contact : soutienjoseph@yahoo.fr Continuez de signer la pétition en ligne sur www.ras.eu.org/soutienjoseph/
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?