Factrice dealeuse

Dealer, facteur : même combat! Tous deux distribuent, pas la même chose certes, mais ne soyons pas pointilleux.
Cette ressemblance a donné des idées à une jeune factrice jurassienne, qui profitait de sa tournée pour vendre de la drogue à ses clients. Une activité tellement prenante que la fonctionnaire en oubliait de distribuer le courrier!

La jeune femme de 28 ans était jugée hier par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier. Elle distribuait de la drogue depuis de nombreuses années, au fil desquelles une petite routine s\'était mise en place.
Une à trois fois par semaine, la factrice se rendait à Genève, où elle se réapprovisionnait. Elle achetait de la drogue en sachets, qu\'elle glissait ensuite dans son vagin afin de passer la frontière en toute discrétion.
Elle revendait le tout à au moins sept clients réguliers, deux fois plus cher qu\'elle ne l\'achetait. Soit 40€ le gramme d\'héroïne.
Les lettres et colis des autres clients s\'entassaient quant à eux dans le véhicule de la Poste. Certains avaient été ouverts, voire vidés.

Cette factrice qui n\'avait pas très bien compris l\'objectif de son métier a été condamnée à 2 ans de prison, dont 8 mois fermes. Elle devra en outre verser 1000€ de dommages et intérêts à la Poste, qui s\'était constituée partie civile.
Il est intéressant d\'ailleurs de noter que la Poste regrettait principalement que la jeune femme ait fait de la détention et de la violation de courrier. Le fait qu\'elle distribue de la drogue pendant ses heures de travail n\'était apparemment qu\'un détail somme toute assez secondaire.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?