Faire-part : naissance de 3 sangliers à Besançon

Trois petits sangliers ont vu le jour le 4 mai dernier à la Citadelle de Besançon. Une naissance particulièrement importante, puisque ces marcassins font partie d\'une espèce en danger critique d\'extinction.

Le Jardin zoologique de la Citadelle a été le premier à accueillir en France des sangliers des Visayas, des animaux que l\'on ne trouve qu\'aux Philipinnes. Cette espèce est menacée par l\'agriculture et la déforestation, qui ont déjà détruit 95% de leur habitat naturel. Il ne reste plus aujourd\'hui qu\'environ 500 sangliers des Visayas à l\'état sauvage.
70 individus vivent en captivité en Europe, dont 6 à Besançon. Le couple arrivé en 2010, avant les triplés de mai 2012, avait en effet donné naissance à un premier marcassin en 2011.

À terme, ces naissances en captivité pourraient aboutir à la réintroduction des sangliers de Visayas dans leur milieu naturel.
La Citadelle de Besançon participe d\'ailleurs à un Programme d\'Élevage Européen, dont l\'objectif est de faire connaître cette espèce pour mieux la préserver.
Il existe en outre aux Philipinnes deux centres de sauvegarde et des réserves protégées. Celles-ci accueilleront peut-être, un jour, des petits marcassins nés à Besançon.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?