Femme battue à Saint-Hippolyte

Une jeune mère de famille de Saint-Hippolyte, dans le Doubs, risque de perdre un oeil après avoir été frappée par son conjoint dimanche après-midi. L\'homme a été interpellé.

Elle est âgée de 24 ans, lui de 35. Ils sont parents de deux enfants de un et trois ans. Dimanche après-midi, ce jeune couple s\'est disputé. L\'homme était sous l\'emprise de l\'alcool, les cris se sont rapidement transformés en coups. Il a frappé sa compagne au visage, la blessant gravement à l\'oeil droit.
Le tout sous les yeux des enfants.

La jeune femme, le visage en sang, a trouvé refuge chez des voisins. Ceux-ci ont alerté les secours.
Hospitalisée, la victime risque de perdre l\'usage de son oeil blessé.

Suite à cette dispute, le conjoint s\'est enfermé chez lui avec ses deux enfants. Il a tout d\'abord refusé d\'ouvrir la porte aux gendarmes, avant d\'accepter de se rendre.
Il n\'a pas nié avoir frappé sa femme, se vantant même de faire de la boxe : \"quand je tape, forcément ça fait mal!\".
Le trentenaire a été placé en détention provisoire. Si l\'oeil de sa victime ne peut être sauvé, il sera accusé de coups et blessures avec invalidité permanente portés par un conjoint, ce qui est considéré comme un crime et est passible des assises.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?