Montbéliard : Foi d\'ivrogne !

Ce dimanche, les policiers de Montbéliard ont fait une découverte étonnante : l\'abus d\'alcool, que l\'on sait mauvais pour le foie, peut aussi parfois provoquer de graves crises de… mauvaise foi. C\'est ce qu\'ils ont appris d\'un sans-abri de 33 ans, appréhendé la veille pour ivresse sur la voie publique, au cœur du marché de Noël.

Dans les faits, cet homme, déjà connu pour vols et recels, leur avait ce soir-là donné bien des difficultés. Tout d\'abord sommé sans succès de lâcher sa bière, il s\'était très vite montré virulent à leur égard, en multipliant les tentatives de coups de boule et en parvenant même à mordre l\'un d\'eux à la main.

Finalement maîtrisé, il les avait alors insultés lors de son transfert à l\'hôpital, où son refus catégorique de se faire examiner s\'était cette fois traduit par une volée de coups de pied. Avec pour conséquence son placement en cellule de dégrisement.

Et c\'est ainsi au terme de cette nuit particulièrement agitée que l\'individu aura donc déclaré durant sa garde à vue… qu\'il entendait « porter plainte pour violences policières » après avoir été « insulté et frappé », tout en déplorant que « personne n\'a[it] voulu [l]e soigner à l\'hôpital » .

Une version très personnelle des événements qu\'il sera invité à défendre début décembre, devant le tribunal correctionnel. Même si c\'est un peu \"l\'hôpital le SDF qui se fout de la charité\".
.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?