Besançon : Fortune diverse

Après un échec, il est important de savoir rebondir. Et c\'est ce que la grande famille du banditisme semble s\'être dit la nuit dernière à Besançon, où deux cambriolages musclés ont eu lieu à une heure d\'intervalle : l\'un raté, l\'autre réussi.

Organisé vers 3h du matin, le premier aura visé le magasin Tati de la zone commerciale de Chateaufarine dont les voleurs auront convoité le coffre-fort. Usant pour cela d\'une voiture bélier, ils auront défoncé les portes de l\'établissement sans donc toutefois parvenir à emporter ce qu\'ils convoitaient, préférant alors prendre la fuite avant l\'arrivée des forces de l\'ordre.

Une heure plus tard en revanche, c\'est avec davantage de succès que des malfrats (les mêmes ?) auront cette fois pris pour cible un bureau de tabac du quartier Palente. Ne faisant guère plus dans la discrétion et la minutie, ils en auront tout autant saccagé la devanture et se seront effectivement constitué ce coup-ci un butin dont la nature et la valeur ne sont pas encore connues.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?