Besançon : Gens du voyage expulsés : les enfants retrouvent le sourire

C\'est l\'affaire de la semaine à Besançon (25) : près de deux cents caravanes et camions avaient envahi les espaces verts du site de la Malcombe (à lire dans cet article).

Ce débarquement de gens du voyage a donné lieux à de nombreuses discussions et c\'est finalement le tribunal administratif qui a tranché : le juge a décidé d\'ordonner l\'expulsion des centaines de véhicules qui sont actuellement stationnés à la Malcombe.

La raison se trouve peut-être dans la façon dont la cohorte de gens du voyage est arrivée : ils avaient annoncé aux autorités leur arrivée à Pontarlier (25) mais se sont en réalité dirigé vers Besançon en provoquant un bouchon de près de 10 km. Niveau organisation, on peut dire qu\'on a connu mieux !

Après leur installation, il a fallu se rendre à l\'évidence, les terrains étant réservés aux loisirs et divertissements estivaux, les animations pour enfants de Vital\'été avaient dû être annulés et déplacés sur un autre site. Ce sont donc presque 500 petits Bisontins qui se sont retrouvés sans loisir cette semaine.

Les gens du voyage ont maintenant 24h pour partir. S\'ils ne partent pas, ils recevront une astreinte de 30€ par jour et par véhicule qui restera en place.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?