Gilets Jaunes : des radars automatiques blessés

Le bilan est lourd pour les radars automatiques du Doubs.

Après les incidents de ce week-end, survenus en marge de la manifestation des gilets jaunes, les radars autonomes de contrôle de vitesse entre Besançon et Pontarlier ont été fortement tourmentés.

Les autorités ont dénombré pas moins de 3 blessés dont un grave.

Tout d'abord, deux radars autonomes ont été éborgnés sur la RN 57 dans le Haut-Doubs.

On a celui d'Étalans (25) qui a été aveuglé à l'aide d'une bombe de peinture et celui au niveau d'Aubonne (25) qui a subi plus ou moins le même traitement.

Mais, c'est bien la troisième machine qui contrôle la vitesse entre Pontarlier et Besançon qui est dans un état plus préoccupant.

En effet, on aurait « cassé les jambes » de ce radar qui a été retrouvé allongé par terre et non plus planté dans le sol…

Une enquête est donc en cours pour tenter de retrouver le ou les auteurs de ces dégradations. Celles-ci n'ayant peut-être rien à voir avec les gilets jaunes..
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?