Grand Besançon : Comme anguille sous roche

Connues de la seule Communauté d'Agglomération du Grand Besançon (CAGB) durant plus d'une semaine, les conclusions de l'audit comptable de la moribonde Mission Locale étaient rendues publiques hier, par voie de communiqué. Les employés, premiers concernés mais derniers informés, ont apprécié.

En proie à des difficultés financières préoccupantes, il a été déterminé que l'association n'avait pas tant souffert de malversations que de décisions de gestion malencontreuses dans un contexte économique « fluctuant » - La "conjoncture actuelle", vous savez ! -, nécessitant par conséquent une restructuration en profondeur. Pas de quoi faire avancer le schmilblick.

Peu enclins à se satisfaire d'un blabla laconique « qui ne rend pas compte de la gravité de la situation », les salariés de la "MILO" ont fait savoir qu'ils souhaitaient prendre connaissance de l'audit dans son intégralité, fustigeant par ailleurs l'attitude de la CAGB, restée muette face à leurs diverses sollicitations.

Une ambiance peace and love comme on les aime.

GéPé
Publié le samedi 27 octobre 2012 à 12h47

Confirmez-vous la suppression ?