Franche-Comté : Haut les pleurs

L\'IRB ou Indice Relatif du Bonheur, vous connaissez ? Non ? Vraiment ? Jamais entendu parler ? Rien de plus normal, les Francs-Comtois sont, d\'après cette référence, les habitants les moins heureux de France. De temps à autre, il faut quand même bien que les organismes de sondage trouvent de quoi tuer le temps...

Faire d\'un échantillon de 27 701 personnes la représentation de 65 millions d\'habitants sur 24 critères aussi impersonnels que le travail, la famille, l\'argent, l\'accomplissement, l\'amitié… , il fallait oser, l\'IRB l\'a fait et en a sorti un classement, avec en prime des tops et des flops parce que tout le monde aime quand il y a des winners et des losers.

Ainsi serez-vous ravi d\'apprendre que les Français situent en moyenne leur joie de vivre à 67,5 % (ce qui ne veut rien dire en soi mais qui est toujours bon à savoir), que le Nord-Pas-de-Calais s\'apparente à un paradis sur terre avec un taux record de 69 % de bonheur par habitant et qu\'enfin donc les Francs-Comtois, comblés à 64,20 % chacun, seraient les moins heureux du pays sans pour autant broyer du noir.
En cause ? Un manque flagrant d\'amour, un sentiment de liberté restreint (surtout quand il s\'agit de circuler à Besançon), une sérénité en berne et un optimisme discutable quant aux questions de santé. En revanche, côté travail (ou chômage), il n\'y a pas de quoi se plaindre. Allez comprendre !

En attendant une prochaine enquête sur les techniques de suicide préférées des Français, l\'IRB vous invite via son site à évaluer votre propre bonheur. Entre couper la corde ou la laisser au plafond, au moins vous serez fixé…

GéPé
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?