Ils font s’évader une centaine de cerfs et les condamnent à mort !

Dure journée pour cet éleveur de Vernierfontaine (25) qui a découvert dimanche que la clôture qui entourait son terrain avait été volontairement ouverte.

Profitant de cette échappatoire, c'est tout un groupe de cerfs, constitué d'une centaine de têtes, qui s'est enfui dans la forêt toute proche.

Le grillage qui entoure le parc a été ouvert sur environ 4 mètres. Un acte qui semble destiné à relâcher les animaux dans la nature plutôt qu'à les voler.

Le problème c'est que les délinquants qui ont organisé cette évasion ont peut-être condamné les animaux à une mort certaine.

En effet, si les bêtes ne peuvent pas être raccompagnées dans le parc d'élevage, les animaux risquent d'être confrontés aux chasseurs qui pourraient les prendre pour cible.

De plus, de nombreux cerfs, biches, bichettes et faons ont maintenant été aperçus au bord des routes des environs. Les automobilistes risquent donc aussi de percuter ces animaux qui sont maintenant trop nombreux dans le secteur.

Enfin, pour l'instant, les autorités espèrent limiter les dégâts en récupérant et capturant un maximum de bêtes.

Il est donc recommandé de s'éloigner du secteur et de laisser faire les autorités compétentes (gendarmes et chasseurs).

Les automobilistes doivent aussi être très vigilants à l'approche de Vernierfontaine.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?