Installation illégale de gens du voyage à Saône

Une communauté de gens du voyage s'est installée illégalement à Saône la semaine dernière. 160 gendarmes ont été mobilisés pour les déloger.

La mission Vie et Lumière est bien connue dans le Grand Besançon. Il y a un an, elle avait déjà empêché le bon déroulement des animations estivales à la Malcombe. Cette année, après avoir failli être expulsée de Pelousey, la communauté évangélique s'est installée à Saône sur un terrain communal, sans l'accord de la mairie.
Des négociations ont été entreprises. Les élus et gendarmes ont proposé au groupe de s'installer à Thise, sur un terrain spécialement aménagé pour accueillir les gens du voyage. Mais la mission a refusé : l'aire de Thise serait trop petite, trop sale, et dangereuse pour les enfants car trop proche du Doubs.

Finalement, un arrêté d'expulsion a été prononcé vendredi par le tribunal administratif de Besançon. 160 gendarmes se sont rendus à Saône pour déloger, si besoin, la communauté. Celle-ci, après avoir dans un premier temps refusé de quitter les lieux, a finalement trouvé un accord avec les autorités et a promis de lever le camp dimanche.
La mission évangélique a tenu parole : hier en début d'après-midi, après une dernière messe, les gens du voyage ont plié bagage. Direction la Picardie, où se tient actuellement un rassemblement évangélique.

La communauté était à peine partie, qu'un tracteur venait labourer le terrain municipal où la mission avait élu domicile. Ordre du maire.
Officiellement, ces labours imprévus permettront de "mettre en valeur le patrimoine de la commune".
Officieusement, le maire ne sait encore pas ce qu'il va planter là. Il espère juste que des sillons retournés seront moins accueillants qu'un beau pré verdoyant.

R. Hingray
Publié le lundi 6 août 2012 à 13h28

Confirmez-vous la suppression ?