Ivre, il a mis une journée pour cuver son vin chez les policiers

Ce lundi 27 février, la police a arrêté un individu suspect, bien connu des autorités de Pontarlier (25).

L'homme de 57 ans avait parqué son véhicule dans le quartier des Pareuses. Rapidement, les policiers s'aperçoivent que quelque chose ne va pas : l'homme sourit, mais il a l'haleine chargée et les yeux vitreux.

Ces signes, les policiers sont formés à les reconnaître dès leur plus jeune âge : il s'agit d'alcoolémie. Pour compliquer les choses, le contrevenant refuse un examen approfondi à l'éthylotest...

Les agents décident de le faire descendre de sa voiture et de le conduire en cellule de dégrisement.

Après une bonne nuit de sommeil, l'homme est réveillé autour des 7h du matin. Son taux d'alcool dans le sang est alors mesuré à 3,8 grammes ! Il est alors impossible de le laisser repartir dans ces conditions.

Ce n'est qu'après 17h que l'homme a pu sortir : son corps avait terminé d'évacuer les restes de sa biture de la veille !
Publié le mercredi 1 mars 2017 à 07h19

Confirmez-vous la suppression ?