Joseph Kollie, un an après...


Souvenez-vous. Joseph Kollie, 40 ans, suivait des études à la faculté de Lettres de Besançon, avant d'être arrêté et reconduit à la frontière le 8 février 2006, n'ayant pas réussi à obtenir de visa.

Contacté par téléphone, Joseph Kollie dit "aller bien". "Je regrette de ne pas pouvoir terminer mon cursus à Besançon. La demande de visa a été rejeté sans motif, c'est injuste", explique t'il.

Le réseau RESF se mobilisera samedi à 15h, devant la préfecture.


Aurélien CENTELLES - www.aureliencentelles.com
Publié le dimanche 11 février 2007 à 13h31

Confirmez-vous la suppression ?